Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 08:54


Il y a plusieurs choses qui me sont étrangères dans mon nouveau travail. Hormis mes trajets en transport en commun j'apprends à connaître petit à petit la vie au boulot sans sous-fifre et sans « objectifs de journée »?


Terme que je préfère expliquer en premier avant de voir ma lettre de licenciement posé sur le bureau demain matin.


Travailler sans objectifs de journée c'est faire l'inverse de ce que j'ai fait jusqu'à présent qui était une journée = un résultat et le lendemain on recommence.

Lorsque l'on travaille dans la vente, on analyse les chiffres, on compare, on décortique. Et quand on tombe vraiment très mal, soit dans une entreprise qui préfère écraser plutôt que motiver ses employés, on analyse les résultats toutes les 10 minutes.

Je me souviens d'un travail de téléopératrice où je vendais des chaussettes et tout un tas de choses intéressantes. On nous faisait représenter chaque vente que l'on venait de faire sur un tableau, et ce par un dessin autour d'un thème pré-défini par le sous-fifre.

« Le thème des dessins du jour sera la forêt ».

Cette manière de fonctionner a pour but d'instaurer la pression chez celui qui n'aura pas encore dessiné son arbre ou son champignon.


Remarque, si j'avais passé plus de temps sur mon argumentaire et moins sur la réflexion de « mais que pourrais-je bien dessiné si je fais une vente? » j'en aurait peut-être fait plus … des vente.


Travailler en boutique c'est un peu le même constat. On regarde à chaque vente où l'on en est par rapport au chiffre que l'on doit réaliser, et on tire les conclusions qu'il sera impossible d'en vendre pour 500 euros à chaque prochaine cliente et que donc on ne fera pas le chiffre ce jour-ci.

Cette manière de fonctionner quand à elle, permet de démotiver l'employé en milieu d'après midi.


Travailler sur un projet, c'est faire un peu tous les jours pour consolider les bases, apporter sa petite pierre à l'édifice. Cela peut être une petite pierre un jour, puis rien les trois jours suivants et ensuite une bonne grosse pierre le lendemain.

J'ai passé le premier mois à stresser chaque fin de journée à me dire « oh là là et là qu'est ce que je peux apporter comme preuve qui prouve que j'ai vraiment travaillé? »

Et puis j'ai appris à me détendre. Je ne suis plus dans la vente, je n'ai pas à recommencer à zéro chaque jour mais je travaille plutôt sur plusieurs petites tâches qui se rejoignent sur une grosse ... qui se mêlent à d'autres pour construire le projet, le faire avancer et le faire fonctionner.


La plateforme est lancée mercredi, je pense que mes petites pierres vont commencer à se voir.


Enfin j'espère …








Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Community manager
commenter cet article

commentaires

Gossip Boy 18/10/2009 16:13


Coucou La Brune,

Bonne continuation! Tout a l'air de bien se passer dans ton nouveau job et on sent bien que tu aimes ce que tu fais.

J'espère que le lancement s'est bien déroulé.

Bisous, bisous,

XO

Gossip Boy.


La Brune 19/10/2009 20:25


Merci ! J'espère pouvoi rvous raconter plein de bonnes expériences !


Anne 13/10/2009 22:25


Bravo Carole. Et très joli post. Je viens de créer ma petite entreprise et c'est le genre de discours qui me motive. Merci ;) et bonne continuation.


La Brune 14/10/2009 10:15


Je te souhaite tout plein de réussite alors ! Et félicitation ^^


lili Bé 13/10/2009 12:19


Bien écrit, interressant, on sent revenir, avec la motivation, une sorte de légèreté.


La Brune 14/10/2009 10:17


Alors avec la dose de motivation que j'ai en moi il va y en avoir de la légèreté :)


Gaëlle 13/10/2009 12:17


cela fait plaisir de te voir prendre plaisir à effectuer ton nouveau travail :-)


La Brune 14/10/2009 10:18


Oui j'ai encore énormément de chose à apprendre mais j'adore !


Laurent Raufaste 12/10/2009 14:22


"mais que pourrais-je bien dessiné" -> dessiner


La Brune 14/10/2009 10:18


Je corrige ^^