Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 10:39


Les entretiens d’embauche sont toujours une épreuve. 
Pour mon déodorant tout d'abord. Ce doit être le seul moment où je lui demande de jouer son rôle d'anti-transpi et c’est le seul moment où il oublie.
Pour la confiance en soi les auréoles sous les bras c’est moyen.
Les concepteurs de publicité devraient démontrer dans leurs films, l’efficacité d’un déodorant lors d’un entretien d’embauche. Les ventes exploseraient.

Les entretiens d’embauche, c’est vraiment un moment de séduction où l’on veut à la fois être une candidate professionnellement sexy et intéressante tout en restant vive et à l’esprit critique. C’est une perpétuelle gymnastique du cerveau que d’arriver à énoncer une phrase comportant les mots « je », « formidable »,  « débutante », « entreprise », « améliorer », « rentabilité ».
Qui plus est lorsque l’employeur tiens votre CV entre ses mains et que l’on pense  pourquoi j’ai mis cette photo immonde, j’ai pas justifié ce paragraphe, mon dieu et la police d’écriture ...


Une fois que l’on s’est présenté en se prostituant un peu tout de même, on se prépare aux questions que l’on va nous poser.
En général il y a des questions sur le poste et des questions plus vagues destinées à déstabiliser et tester la personnalité du candidat.
Sur le lot on se doute bien qu’il y en aura auxquelles on ne saura pas répondre, mais parfois il s’avère que l’on ne sait répondre à rien …
C’est le moment des blancs et des « hummmmmmmm » qui font grandir les auréoles sous les bras.


Je ne me prépare jamais pour un entretien, je décide d’y aller moi-même et naturelle en laissant jouer ma spontanéité.
A tord.
Car la spontanéité, ces moments là eh bien elle fout le camp.


Lors de mon dernier entretien d’embauche je pensais aux candidats de « Qui veut gagner des millions » et pensais dans ma tête que jamais ô plus jamais je ne hurlerais « beh il répond ce con ou quoi c’est simple pourtant »
Car lorsque l’on a la pression eh bien répondre à la moindre question ça devient difficile.

Je tiens à préciser que je ne regarde pas « Qui veut gagner des millions » de façon régulière mais que ça m'arrive de tomber dessus par hasard.


Quand on sèche sur des questions telle que « quand est-ce que vous vous êtes sentie plus maligne que les autres ? » ça commence à craindre pour la perception qu’à l’autre de soi. Surtout que l’on a ni envie d’inventer, ni envie de sortir que c’est la fois où l’on a ouvert le pot de confiture à mains nues après en avoir chassé l’air avec un couteau à bout pointu.

C’est généralement après l'entretien, sur le chemin du retour que les réponses aux questions reviennent en vrac. D’anecdotes rigolotes à réponses fines et intelligentes, on hésite à rappeler l’employeur pour demander un deuxième entretien.

Mais on ne le fait pas plus que l'on ne change de déodorant en rentrant chez soi.

Toute la journée fraîcheur Narta. Mes fesses quoi !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

mado/naoma 16/11/2009 10:30


moi je dirai que j'ai toujours décrocher mes boulots, au culot, faut dire que je fais que des remplacements,.. donc muni de mon cv je me présente... des fois c est même par téléphone.


La Brune 16/11/2009 18:13


Oui il y a des employeurs qui sont séduits au culot. Après ça ne garantie pas le poste du siècle mais par contre ça apporte une certaine fierté.


chouquette 14/11/2009 19:15


Essaie le détranspirant,assez cher en pharmacie mais tellement efficace!Crois-moi tu n'auras plus aucun problème!


La Brune 16/11/2009 18:15


J'ai acheté un spray à la pierre d'alun là alors je croise les doigts ...


Emma 14/11/2009 15:37


C'est un calvaire pour moi à chaque fois. J'essaie toujours de me préparer, et à chaque fois, on ne me pose jamais les bonnes questions (c'est à dire celles prêtes dans ma petite tête). Le pire
supplice reste quand même pour ma part l'entretien à 11h30 ou midi, pile poil quand je commence à avoir faim!


La Brune 16/11/2009 18:16


Oui l'horreur, si tu mange avant tu passe l'entretien sous digestion et avant de manger c'est pas top non plus au niveau des gargouillis. La solution c'est de manger
un bon plat de pâtes le matin, comme les sportifs ^^


Gossip Boy 14/11/2009 11:53


Coucou La Brune,

Je suis content de savoir qu'il n'y a pas que mon déodorant qui se met en pause au moment où j'en ai le plus besoin. Mdr
Je ne transpire quasiment jamais excepté dans certaines situations de stress comme les entretiens d'embauche. A ce moment là, je le sais bien que mon déo va me lacher (...), du coup j'utilise la
technique des "coudes collés aux côtes" afin de limiter la casse, pas de grands gestes, ni de mouvements trop amples, bref seuls les avant-bras restent mobiles.

Bisous, bisous,

XO

Gossip Boy


La Brune 16/11/2009 18:17


Ca fait vite l'allule Ken et Barbie mais c'est un moyen efficace de camoufler les auréoles. Sinon on peut toujours porter un marcel ... mais ça ne le fait pas non plus
!


rocepe 13/11/2009 12:37


Satané sujet...
Pour un entretien d'embauche de stage en info, par expérience je sais que c'est vraiment n'importe quoi. Entretiens alors que le stage est pourvu, recruteurs qui n'ont aucun critère de choix (autre
que le feeling quoi), offres de stage annulées après les entretiens, etc. Préssé de trouver mon stage pour en finir avec cette (trop souvent grotesque) galère.
Par contre, j'ai jamais stréssé que pour arriver: trouver le lieu et arriver à l'heure. Après, no problem.
Bon courage à tous ceux qui en passent ;)


La Brune 16/11/2009 18:19


Oui il est vrai qu'en plus il y a le stress de trouver l'endroit. Et celui de la première impression, car il faut que nos potentiel futurs collègues nous aiment de
suite !