Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 14:40

« Vous avez la carte du magasin ? »

Grrrrr.

Quoi que je réponde, je ne pourrais pas m'en tenir là. Si je dis oui, je devrais sortir la carte de mon portefeuille déjà encombré de tickets de caisse et de pièces oranges. Or, cette carte est probablement en train de servir de marque page ou de raclette pour récurer l'évier de ma cuisine. Je ferais bien semblant de lui sortir ma carte, pour qu'elle fasse semblant de me la tamponner, au moins tout le monde sera content.

Mais je ne suis pas assez bonne mime.

Il ne me reste qu'une réponse « non je ne l'ai pas ».
J'ai ouvert les vannes.
- Si vous voulez je vous l'a fait c'est gratuit et en plus ça vous donne lieu à plein d'avantages. Bla bla bla bla bla.
- Non je n'en veut pas merci, je la perds toujours et puis j'aime pas les cartes de fidélité.

Yeux ronds.
Serais-je en train de refuser cette carte de de moins d'un milimètre d'épaisseur à peine. Objet tout petit qui me donne pourtant le droit à une multitude d'avantages ?
Oui je refuse.

La vendeuse ne s'en tient pas là.
« Allez c'est gratuit ».

Elle insiste, alors c'est qu'elle doit être commissionnée pour débiter ses cartes. Mais je ne flancherai pas. Je me suis déjà laissée avoir par la vendeuse maquillée à la truelle de chez Séphora et j'ai déjà 5 cartes jamais activées dans ma poubelle.

J'ouvre la bouche en forme de coeur pour lui articuler un « non » mais elle me coupe pour me dire « en plus au dixième vous en avez un gratuit ». Sauf qu'au dixième tampon on y arrive rarement. Entre les oublis, les pertes et le jour où elle a plus d'encre dans le tampon on stagne à 3 cases tamponnées et on ne voit jamais se rapprocher les malheureux 10 % de réduction.

Je commence à m'impatienter attendant qu'elle veuille passer mon chèque dans la machine que je le signe et que cette histoire de carte de fidélité ne soit plus qu'un lointain souvenir. Mais je reste polie car j'ai déjà été dans ce rôle à la boutique de collants sauf que j'avais une méthode beaucoup plus intrusive « Votre nom s'il-vous plait ?
- Madame Michu, mais c'est pourquoi faire ?
- C'est pour conserver l'historique de vos tailles et de vos achats ainsi que vos modèles favoris. (Et surtout pour vous envoyer de la pub.)

- J'aurais besoin de votre email aussi...
- Ah et vous ne me donnez pas de carte ? »

Saletés de cartes qui ne permettent plus de ficher quelqu'un sans leur en donner la preuve.

Je ressors du magasin sans ma carte de fidélité. Je n'aurai pas d'avantages et continuerai à payer ma marchandises au même prix même si j'y vais jusqu'à ma mort. Mais je sais d'ores et déjà que la prochaine fois ce sera pareil. Peut-être qu'un jour elles me captureront et m'entraîneront dans la réserve « tu prends la carte ou tu perds un doigt ». Mais je ne cèderai pas.

Ah mais.




Cat-s-Eyes-Generique-Cat-s-Eyes.jpg






 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Melanie 26/04/2011 17:44


Hu hu la carte sephora... tellement vrai
Je te donne ma technique: répondre "J'ai la carte du magasin mais je l'ai laissée chez moi!"


ML 26/04/2011 16:52


Houuu, ne pas prendre de carte de fidélité, c'est pas ça le plus grave, c'est d'apprendre la paiement en chèque... celui qui ralenti le plus la file d'attente... hououou :)