Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 13:47

Un entretien d’embauche. Ça faisait au moins 10 mois que je n’en avais pas passé. Autant dire que j’étais plutôt anxieuse. Est-ce que j’allais me rappeler comment on fait ? J’arrive je serre la main ou bien ? Et puis comment je m’habille déjà ? Parenthèse chiffon : étant venu avec 30 kilos de fringues sous le bras autant dire que je n’ai pas vraiment l’occasion de faire des effet de style : spartiate/jupe/débardeur uni ou spartiate/jupe/débardeur à rayures. J’optais plutôt pour le trio gagnant spartiate/jupe/débardeur à rayures.

Dehors, il pleuvait des cordes. Je pris donc mon parapluie pour couvrir ce qui situerait au-dessus de la table, c’est-à-dire le haut du corps et surtout la tête. Et s’il n’y avait pas de table ? Je marchais sous la pluie en espérant que le temps aurait rebuté les candidats. Je m’étais mis dans la tête que l’entretien serait collectif, bien trop traumatisée sans doute par les visites d’appartements où l’on était 10 par pièce, jouant des coudes pour arriver à voir quelque chose. J’arrivais à l’entretien les cheveux préservés quoi qu’un peu mousseux et la jupe faisant 2 kilos de plus et collant aux jambes.


J’étais seule. Et il y avait une table. Transparente.

Malgré le fait que j’avais l’air de sortir d’une piscine d’huile ils ne m’ont rien fait remarqué, m’invitant à m’asseoir sur un joli fauteuil rembourré chose que je ne fis qu’à demi-fesse pour éviter les "splochs" et les "ploufs" douteux.

Je postulais pour un magazine de construction. On me remit naturellement un magazine entre les mains.

Et là une grande question : suis-je censée feuilleter le magazine en écoutant la personne me parler quitte, à paraitre impolie ou bien j’écoute la personne en feuilletant distraitement le magazine ? Arf. Je me sentais comme un enfant chez un psychologue à qui l’on confie un jouet dont l’utilisation sera source d’interprétation.

J’ouvrais le magazine et commençais à lire l’édito en prenant l’air le plus passionnée possible pendant que je réagissais par des "hum" et des mouvements de têtes positifs à la présentation. Je n’arrivais bien sûr pas à lire les mots ni à voir les images qui représentaient des tâches de couleurs entourées de barres noires. J’entrepris alors de feuilleter le magazine et celui-ci fut-il en cyrillique cela n’aurait rien changé à mon expression perplexe.

Mince vient le moment où l’on me pose des questions, il faut que j’arrête avec le magazine. Je souhaitais néanmoins leur montrer que je considérais le produit et le conservais alors sous mes doigts, le caressant gentiment des mains comme si j’avais un chat sur les genoux. Je m’expliquais sur mon parcours en caressant le papier glacé. Mettant la main de temps à autre au milieu comme pour y puiser les bonnes réponses.

On m’expliqua les fonctions du poste, un peu d’administratif, un peu de ci ou un peu de ça. Et puis vu que je sais faire d’autre truc alors il y aura aussi un peu de ça. Je répondais avec aisance, le stress canalisé par le magazine.

Puis le ton est passé du conditionnel au futur et j’ai su que j’étais prise, comme ça naturellement. "J’ai un bon feeling, on va rappeler les autres pour les annuler."

Désolé les autres …

J’ai bien sûr négocié mon salaire comme une débutante et je suis partie sans savoir très bien en quoi consistait le poste.

Mais j’étais contente.

Je commence lundi prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Cap sur Montréal
commenter cet article

commentaires

Eléonora 19/08/2011 19:26


Bravo....


Didier Guillion 26/07/2011 21:53


Yes !
Content pour toi !

Cordialement


Audrey 22/07/2011 23:49


ahahah ! ton entretien ressemble au mien ! surtout le final : négo = zéro et le poste = ??? Bon, c'est pas bien grave, hein ? le tout, c'est d'avoir décroché un job ! on en parle qd vous viendrez
nous voir à NY. Mais d'ici là, félicitations ;)


GrandNicolas 22/07/2011 16:47


Merci d'avoir bien confirmé que tu avais squatté 5 des 25kg par personne auxquels nous avions droit dans l'avion ^^


Laurent Raufaste 22/07/2011 16:08


Bravo! Ton feignant de brun va pouvoir se la couler douce maintenant!