Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 01:28

Vu que mon nouveau boulot se passe super bien et que je n'ai donc pas grand chose à raconter de rigolo je reviens à mon fond de commerce : mes histoires de petits jobs, car j'en ai encore plein en stock.

 

Quand je travaillais en boutique, une de mes plus grandes peurs était de croiser les clientes « dans la vraie vie ». Car le rapport de courbette et faux compliments débités intra-muros ne fonctionnait plus dans la jungle hostile de la rue.

Or, il était très fréquent de croiser les clientes vu qu’elles vivaient toutes dans le centre-ville. Je me souviens de la fois où j’ai croisé une cliente dans un café. Elle s’assoit à la table d’à côté. Elle me fixe, elle m’a reconnue, mais ne me remet pas. Est-ce que c’est la fille de ma femme de ménage ? La voisine du dessous ?

Moi je la remets. C’est une finalement-je-ne-prends-rien. Cousine germaine de la je-repasserai-demain. Quand elle vient, elle essaie tout, en 3 couleurs, s’admire longuement devant la glace en demandant « vous êtes sûre que ça me va bien » alors qu’elle est au bord de l’orgasme à se reluquer. La première fois que l’on sert ce spécimen de clientes, on met le paquet, car on a l’impression qu’elles vont exploser le chiffre d’affaire de la journée. On leur sert du « Quelle ligne splendide » réservée aux meilleures clientes, on leur promet une petite ristourne réservée aux plus fidèles.

Jusqu’à ce que « Bon beh finalement je ne prends rien ». Ça fait l’effet d’une rupture. Mais qu’ai-je fait ? Tout se passait si bien entre nous ? Je te réglais les bretelles de ton soutien-gorge, te faisais passer la taille en dessous, tu riais, tu avais l’air contente ? Alors que se passe-t-il ?

Elle claque la porte en guise de réponse.

Elle revient quelques jours après. Forcément  elle reçoit un accueil un peu froid. Mais elle s’excuse, elle est partie trop vite la dernière fois, elle devait aller chercher Mélissa au foot et Kevin à la danse ou le contraire. Peut-elle essayer cette magnifique robe en vitrine ? Alors, on replonge, on cède à tous ces désirs, aujourd’hui elle a le temps, les mouflets sont à l’école. Alors on se réconcilie, on complimente à outrance on propose des nouveaux vêtements, on fait même chauffer un petit café parce qu’elle le mérite et…

« Bon beh finalement je ne prends rien »

Elle sort trop vite et je n’ai pas le temps de me remettre de ma paralysie temporaire pour l’attraper par les cheveux et la traîner vers la caisse.

Puis la finalement-je-prends-rien revient. Ose revenir. Une troisième, quatrième, dixième fois. C’est toujours le même scénario sauf que maintenant on la laisse se débrouiller seule, l’assénant de temps en temps d’un « nan pas ce pantalon, ça te fais ressortir tes gros bourrelets» bon ok dans la réalité c’est plutôt « Je préfère l’autre », mais le ton est le même.

On sait qu’elle va retourner la boutique, laisser les vêtements à terre dans la cabine pour repartir bredouille, mais on ne peut rien faire.

Mais je ne peux pas lui en vouloir car je suis moi aussi une finalement-je-ne-prends-rien…

Et vous quel catégorie de clients affreux êtes-vous ? Et soyez honnêtes !

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune
commenter cet article

commentaires

patcool 27/04/2012 06:51

blog hyper sympa.
patrice
croisierenaturisme.centerblog.net

AmyPunky Photography 30/03/2012 17:32

Ben moi je suis la cliente hyper sympa et souriante qui tombe toujours sur des vendeuses qui m'ignorent ou n'en ont rien à faire de moi... parce qu'elles viennent sûrement de subir une
finalement-je-ne-prends-rien et sont blasées ! Story of my life!!

La Brune 01/04/2012 23:12



La vendeuse qui s'en fout le jour où l'on veut du conseil et que l'on vient pour acheter, je l'aime pas non plus :) Mais c'est sûr qu'elle est soit pas à sa place
soit qu'elle vient de servir une finalement-je-ne-prends-rien.



nonam-mylife 23/03/2012 00:35

coucou c naoma ou mado si tu te souviens

Laurent Raufaste 20/02/2012 06:21

"Je regarde juste" et puis j'achete si on me laisse regarder ;)