Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 17:40


"Et tu comptes faire quoi comme boulot à Montréal ?" Voilà la phrase que j'entends le plus en ce moment après "Alors où en sont ces préparatifs ?" et "Tu es bien sûre de vouloir embarquer tes chats ?". A ces deux dernières il m'est bien aisé de répondre "Plus je fais des cartons plus je trouve l'appart rempli" et "oui sauf si tu me les garde". Par contre il m'est beaucoup moins facile de répondre à la première.
 
Car je n'en sais rien.
 
Arrivant avec autant de réseau sur place qu'un DSK en prison new yorkaise,  une chose est sûre je ne vais pas me mettre de suite à la recherche de l'emploi idéal. Et puis l'emploi idéal je dois avouer que je ne l'ai pas encore trouvé.
 
Alors je réponds toujours à cette question une réponse qui étonne mon interlocuteur qui a pour unique réaction une surélévation de la lèvre supérieure et une phrase, toujours la même "Mais tu es sûre ?"
 
Oui, je vais reprendre les petits jobs.


Et je dois avouer que cette perspective ne me déplaît pas. J’ai bien envie d’être insouciante quelques temps, de ne plus parler de " dossier ", de " timing ", et de laisser le mot " rentabilité " dans la bouche d’un supérieur ou d’un petit chef qui lui, aura la pression. Je veux pouvoir pouffer de rire avec des collègues de tous les horizons : des étudiants, des paumés, des immigrants, des qui aiment ça, des qui font des petits jobs en attendant de trouver mieux.


Je me verrais bien être serveuse quelques temps à mi-temps par exemple. J’ai jamais été serveuse et je trouve ce métier charismatique. Si tant est qu’un métier puisse avoir du charisme. Je me verrai bien travailler en plein air aussi avant de subir des températures polaires cet hiver.


Je veux prendre du plaisir avant de me lancer à nouveau dans la recherche d’un nouveau job dans lequel je resterai de longues années. Je me rends compte que je parle comme une fille qui vient de se séparer et qui a envie de se taper tout le pays avant de se recaser. C’est un peu se que je ressens oui.


Sauf que lorsque ça m’est arrivé je me suis recasée de suite.


Donc on verra bien.


Je pars donc dans l’insouciance la plus totale et ça me stimule beaucoup. Je peux me permettre cette insouciance car je conserve à distance le SEO et mes chroniques comme activités à mi-temps. On pourrait considérer ça comme des plans cul réguliers si on continue dans la comparaison.

Sinon le départ est dimanche, mon appart est toujours anormalement rempli et on fait soirées de départ sur soirées de départ ce qui ne m’aide pas à continuer mes préparatifs.

En même temps, qu’est-ce que je suis contente !

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Cap sur Montréal
commenter cet article

commentaires

Mlle Inestimable 19/06/2011 21:38


Je ne pense pas avoir déjà commenté ton blog que je viens voir régulièrement, mais il y a une première fois à tout, et j'ai un bon prétexte!

En surfant sur Topito, j'ai trouvé ça, et je me suis dit que c'était de circonstance :

http://www.topito.com/top-visite-originale-montreal-tourisme

De quoi vous occuper si vous avez un temps mort sur place!


La Brune 20/06/2011 02:23



Merci pour ce premier commentaire et pour ton lien :) J'ai déjà fait une bonne partie de ce programme, motamment les poutines de la banquise mmmmmmmhhhhhhh !



Didier Guillion 09/06/2011 22:43


Super LaBrune, bouge, bouge mais garde le contact !
D.


La Brune 20/06/2011 02:26



Biensûr que je garde le contact :)



Henri Hoyez 03/06/2011 23:35


Juste te souhaiter bon vent dans tes projets, mademoiselle thebrune. La chronique canadienne va etre bien intéressante.


La Brune 20/06/2011 02:27



Merci à toi, il me tarde de reprendre une activité pour en parler ici ^^