Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 13:54

 

Depuis mon arrivée à Montréal, je mange, je sors, je déménage. Et je cherche du boulot. Relax, mon café à la main, 2 heures par jour sur les sites d’offres d’emploi. De la même manière que mon père ne croyait pas qu’il était possible de réviser avec 2 fiches et non avec 3 livres et 2 classeurs ouverts devant soi, mon brun était sceptique de ne pas me voir avec une chemise de CV sous le bras et des chaussures de marche, prête à arpenter Montréal pour décrocher un job.

Ça ne se voit pas mais je cherche.

Hormis la proposition du dentiste consulté en urgence, je recevais peu de réponse et trouvais surtout peu d’annonce où je pouvais me permettre d’envoyer mon CV. A chaque fois, c’est pareil, l’annonce est faite pour moi jusqu’à ce que ma vue se brouille, et j’ai alors la même expression que lorsque je vois un trou de mite sur mon tee-shirt : Bilingue anglais exigé.

Sure. Je crois que j'imaginais les Québecquois comme un mélange entre les catalans, les corses et les basques prêts à tout pour éradiquer l'anglais de leur région. Ben non. On a beau dire "magasiner" au lieu de "faire du shopping" il faut parler anglais et pis c'est tout.

Je me suis donc mise à répondre aux offres où l’anglais baragouiné suffisait soit 15 offres. C’est tout. J’ai commencé les cours d’anglais aussi. Et c’est pas du luxe. C’est la première fois depuis longtemps que je me retrouve dernière de la classe.

Je viens de faire une révélation là. La seconde est une classe qu’il faudrait abolir.

J’étais en train de gentiment culpabiliser autour d’une piscine quand je recevais un appel.

"Venez lundi pour 17h pour un entretien".

Je venais d’obtenir mon premier entretien d’embauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Cap sur Montréal
commenter cet article

commentaires

Laurent Raufaste 20/07/2011 19:22


Mais c'est super dis-moi! Bravo!