Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 09:05
Je suis une fille très « pourquoi ». J’ai évité plusieurs fois d’être victime d’un fratricide lorsque étant petite je posais sans cesse des questions devant les dessins-animés. « Mais pourquoi Tom tend-il sa jambe pendant 10 minutes avant de shooter dans le ballon ? »

En même temps cette question était légitime.

Donc je continue sur ma lancée des mais pourquoi donc, sans doute parce que le fait de faire des cv et de passer des entretiens me ramène sans cesse à me justifier sur mon glorieux parcours.

Pourquoi donc une jeune fille en arrive à faire 18 petits jobs alors qu’elle a un peu plus d’ambition que ça ?


Première cause : avoir de l’argent de poche. J’ai commencé à travailloter à 16 ans pour mettre de côté et me payer le permis qui ne me sert strictement à rien sinon de deuxième pièce d’identité et de banque à point pour mon père qui tente au fil des radars trop bien cachés de m’en grappiller quelqu'uns et d'essuyer un refus à chaque fois.

Deuxième cause : La non-gratuité de la nourriture. 300 euros de bourses lorsque l’on vit en Cité universitaire c’est bien, mais une fois le loyer déduit eh bien il reste de quoi aller s’acheter des carottes râpées Lidl et du maquereau en boîte sauce moutarde. Mais un jour on a envie de diversifier son menu. Alors on va vendre des glaces à Palavas pour faire ses courses chez Carrefour.

Troisième cause : Le découvert. Lorsque l’on vit un peu en dessus de ses moyens et bien on rentre dans un cercle drôlement vicelard qui consiste à jouer au rebouche-mi et débouche-moi avec un découvert trop important pour une boursière qui aime malgré tout profiter de sa vie étudiante.

Ces trois causes suffisent à savoir comment on arrive très vite à ne pas pouvoir mettre de sous de côté et que donc et bien on accepte tout ce qui passe comme boulot.
Enfin jusqu’à ce que l’on trouve un mi-temps, que l’on revoie son niveau de vie à la baisse et que l’on n'est plus aussi pressée pour avoir un salaire un tout prix. On prend donc le temps de chercher.

Mais on y reviendra.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

ranjiva 13/08/2009 11:16

Moi aussi je fais pas mal d'introspection, au moins toi tu as su répondre aux "pourquoi". C'est un pas énorme pour avancer. Bonne journée

La Brune 13/08/2009 11:38


Il me reste encore trop de pourquoi sans réponse!