Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 08:46

Depuis que je passe 12h par jour sur Twitter je me rends compte que les gens le matin, et bien ils ne sont pas super content d’être au boulot.

Y en a même qui ferait le boulot buissonnier tiens.

 

Je suis une personne terriblement honnête. Je signale à la caissière lorsqu’elle me rend trop en monnaie, je rends les portefeuilles avec l’argent dedans et tout et tout.

Les seules fois où je manque un peu d ‘honnêteté c’est lorsque je multiplie par 20 mes compétences Excel sur mon CV.

J’anticipe juste sur la formation intensive jour et nuit que je prendrais si je trouvais un boulot.

 

J’ai beau être honnête il m’est quand même arrivé de louper ça et là des minuscules journées de boulot.

J’ai mon côté rebelle aussi.

Ce n’est pas arrivé bien souvent ceci dit mais à chaque fois pour des raisons qui valaient bien un petit mensonge.

 

La première fois c'était à la boutique de déco. La semaine juste avant noël. Inutile de préciser que prendre un jour, un samedi surtout cette semaine là relève de l’impossible, de l’inenvisageable, de la légende.

Ce samedi là Dionysos jouait à Montpellier  et je préférais retrouver une horde de mafieux envoyés par ma boss en bas de chez moi que de louper ce concert.  

Je devais donc mentir.

La petite communiante que je suis cauchemardait chaque nuit deux semaines avant mon absence en me demandant quel bobard crédible je pourrais donc bien balancer.

Je choisissais la veille de simuler une grippe. Une grippe un peu soudaine et pas bien crédible mais une grippe quand même.

De toute façon à force de stresser c’est limite si je n’étais pas tombée réellement malade. Une main posée sur le front façon tragédienne et une mine boudeuse me servaient à composer le rôle de la malade imaginaire.

Pour sauter partout pendant le concert en tout cas j’étais en pleine forme. C’est le principal.


J'ai tout de même un peu culpabiliser quand j'ai appris qu'elles avaient bien galéré un samedi avant noël en sous-effectif.

 

Les autres fois où j’ai fais le boulot buissonier c’est lorsque sur le chemin du boulot je recevais un appel de mon brun avec qui j’entamais une relation « Suuuuprise, je viens te rendre visite, je suis à la Sagrada Familia ».

Je ne pouvais quand même pas le laisser tout seul après tout ces kilomètres (Toulouse Barcelone quoi)… Je me contentais de ne pas venir et rattrapais mes heures la semaine d'après en faisant des semaines à 55 heures.

 

En y repensant j’ai quand même été bien sage et quand je pense à tous les moments sacrifiés pour ne pas avoir osé faire fis d'un jour de boulot je me dis que j'ai été bien bête.

Et vous quels mensonges avez-vous déjà raconté pour sécher le boulot ?

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

benoit 10/08/2009 13:37

Le coup de la maladie est le seul que j'aie jamais utilise. C'est un grand classique qui a fait ses preuves. Quelquefois l'employeur fait le filou et te demande un certificat medical' mais j'arrive toujours a justifier son absence.

La Brune 11/08/2009 09:20


'Mon chien à mangé le certificat médical", la boucle est bouclée!


mado 06/08/2009 00:20

La seule fois où j'ai séché le boulot, c'est le jour de la sortie du nouveau Harry POtter : j'ai passé la nuit à bouquiner : j'ai envoyé un mail à mon boss à 6h du matin en disant que je n'avais pas dormi de la nuit (pas menti...) et que j'étais trop mal pour venir bosser. Et j'ai continué à bouquiner tranquillement !!!

La Brune 06/08/2009 15:34


C'est mignon comme histoire :)


Didier Guillion 05/08/2009 22:50

Si la personne qui t'emploie n'est pas capable de comprendre que tu a aussi une vie en dehors du boulot, tu ne dois avoir aucun scrupule à lui mentir.

Amicalement

La Brune 06/08/2009 15:34


C'est un conseil que je tâcherai de retenir ;)


Mélanie 05/08/2009 20:20

pseudo-gastro en pleine canicule du mois d'août 2003 pour aller voir chéri concourir aux championnats de france d'athlétisme, au bord du lac Léman!

La Brune 06/08/2009 15:35


Il a gagné au moins j'espère?


La Brunousse 05/08/2009 00:29

"Je peux pas venir lundi matin, je déménage une amie"
le dit lundi étant un 22 juin... vive la fête de la musique !!

La Brune 05/08/2009 10:14


Je pense que le 22 juin doit être le jour où il faudrait glâner les meilleurs mensonges.