Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 19:01

Il y a parfois des comportements qui ne sont pas cohérents.  Non contente de gagner un demi-smic et d’avoir un emploi du temps en gruyère aux trous mal répartis, je me rajoute de temps en temps des missions de bénévolat.

Des petits boulots non payés en somme.

Il y a toujours une bonne raison pour faire du bénévolat : se donner bonne conscience, passer le temps, rencontrer de nouveaux amis ou bien se faire connaître l’air de rien d’un potentiel employeur.

Notez bien que la fille qui pense trouver un potentiel employeur en la personne qui recrute 150 bénévoles pour un festival subventionné par la région n’a pas inventé l’eau tiède.

Je ne me sens absolument pas concernée.

Il y a quelque mois, je sautais sur l’occasion d’intégrer de loin l’équipe d’un festival  litteraturo-culturel en rejoignant son staff de bénévoles.

Affublée d’un tee-shirt vert, ma mission serait celle de récupérer les billets des personnes venant voir une lecture, de le déchirer légèrement, et de leur souhaiter une bonne soirée. J’aurais pour avantage de manger gratuit sous les chapiteaux prévus pour l’occasion à condition d’arriver à l’heure et je pourrais même assister aux lectures gratuitement si le cœur m’en disait et surtout à condition qu’il reste des places.

C’est avec conviction que j’arrivais le lendemain sur mon lieu de bénévolat, prête à assumer ma mission avec le plus grand sérieux, participer pour ce festival étant pour moi, la chance de pouvoir mettre un orteil dans la grande famille des actants culturel de la ville.

Je me voyais déjà organiser moi-même le festival l’année d’après, songeant à régler deux ou trois petites choses qui m’avait semblé confuses lors de la réunion de bénévoles lorsque je tombais nez à nez avec d’autres tee-shirt vert attendant eux aussi de déchirer légèrement le billet des 6 spectateurs venus ce soir pour l’occasion.

Après une brève présentation avec mes collègues d’un soir j’appelle l’organisateur et lui fais part de ma surprise de se voir être 5 pour déchirer 6 billets. Il m’informe que ah mince désolé on vous à pas prévenue mais de toute façon on ne savait pas où vous mettre vous être trop nombreux à être bénévoles.

Je grommelais intérieurement que ce n’est pas parce que l’on n’est pas payée qu’il faut nous faire perdre notre temps.

Ce fut ma dernière mission en temps que bénévole.

Quitte à perdre mon temps je préfère être rémunérée.

Le bénévolat, c’est bien.

Ne pas être prise pour une andouille, c’est mieux.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

michelle 17/05/2009 20:08

bonjour juste une petite question nous sommes bénévoles dans une assos de village et lors des repas organises pour Noel ou autre la présidente nous dis qu'il faut que nous payons notre part tout en sachant qu'en meme temps nous allons aider est ce normal? merci

La Brune 20/05/2009 09:23


Non ce n'est pas normal, le repas est en général toujours offert aux bénévoles. Ca me semble la moindre des choses.


Bôôh 20/04/2009 15:05

C'est le marathon des mots qui t'a maltraitée comme ça ?

La Brune 21/04/2009 18:12


Je n'irais pas jusqu'à dire maltraité quand même!


valerie 20/04/2009 13:15

excellent ton article !
lamentable le bénévolat chez eux !
pas cool !
j'en fais pour 3 associations et c'est pas toujours simple !
bonne journée
val

La Brune 21/04/2009 18:10


Oh ils étaient quand même sympa, mais bon c'est vrai qu'en général on se foule pas trop pour la gestion des bénévoles.


alouette 20/04/2009 13:07

eh oui... ! c'est pour ça que les femmes et le travail des femmes sont si méprisés : la plupart des activités féminines sont bénévoles et pourtant indispensables, mais comme elles sont non rémunérées...
quand nous nous ferons payer pour tout ce que nous faisons vraiment d'utile, ça changera bien des choses

La Brune 21/04/2009 18:10


Ce qui est sûr c'est qu'il faut valoriser le travail des femmes au foyer, et le travail des femmes qui endossent les deux casquettes de femmes en entreprises ET de
femmes au foyers.


Gaëlle 20/04/2009 11:27

une fois plus, j'apprécie beaucoup ton humour noir :-)
bonne semaine !

La Brune 20/04/2009 11:33


Bonne semaine à toi aussi :).