Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 07:59

La dernière fois avec mon brun on jouait à « et toi tu ferais quoi si tu étais président de la république ? ». Jeu très intéressant où l’on prend des mesures imaginaires pour un peuple qui aurait les mêmes préoccupations que nous.

« Moi j’augmenterais les bourses proportionnellement à l’augmentation du prix des ticket de R.U »

« Moi j’enlèverais le « livraison » des places en bas de chez nous »

« Moi je créerais un vrai statut d’étudiant-travailleur »…

L’étudiant qui bosse. Parlons-en.

Il n’est pas unique, loin de là, d’autres sont passés avant lui et passeront après. Mais les préoccupations de l’étudiant qui bosse pour se payer son loyer et ses coquillettes et pas seulement ses demi-pêche, et bien il n’a pas les mêmes préoccupations que les autres.

Il part déjà avec un pied coincé dans un parpaing quoi.

D'abord l’étudiant doit se préoccuper de son emploi du temps. Conjuguer ses horaires de cours et de travail de façon à ce qu'il lui reste aussi un peu de temps pour jouer à la Wii, voir les séries qu’il à téléchargé et être un jeune comme les autres.

Il dormira sans doute peu car l’étudiant qui bosse à aussi une vie sociale à assurer.

Une fois les horaires gérés, l’étudiant doit gérer son argent. Il se rendra vite compte que le loyer et les petites choses l’accompagnant une fois payés et bien il ne reste plus grand-chose sur le découvert. Il sera alors tenté de faire quelques heures en plus et tant-pis s’il doit demander les cours à quelqu’un d’autre.

Il dormira encore moins car il aura du boulot à rattraper et des soirées où aller pour décompresser.

Puis l’étudiant devra enfin gérer son stress. Le répartir équitablement entre le paiement en retard de ses factures et le premier jour des exams …

Au final il y arrive, en plus ou moins d’années, avec plus ou moins de difficulté, mais l’étudiant qui bosse pour payer son loyer à tout de même de la chance : il connaît très bien son banquier, et il a des épaules en acier à force de ramener des sacs de courses du Lidl toujours trop loin de son appart.

Et puis il a du mérite aussi.

Quand même …

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

flo 08/05/2009 11:25

Je suis tout à fait d’accord avec toi, beaucoup de mérite, pas toujours évident de concilier études et travail et trouver encore un peu de temps pour la détente.

Hegêmon Benoît 26/04/2009 11:58

J'ai du au moins louper une année de fac (sur les nombreuses que j'ai "réessayées" )à cause d'un petit boulot à cotès...qui bien souvent prend plus de temps que les cours eux-même.
J'ai toujours détesté les profs qui n'acceptent pas cette excuse et te répondent "à vous de voir où sont vos priorités monsieur".
Bien sûr. ma priorité c'est de manger à ma faim, loin, mais alors très loin devant le fait de venir t'ecouter stupidement alors que je n'ai qu'a me faire passer les cours. Mais bon, comme la présence est notée...grrrrr

La Brune 30/04/2009 00:32


Certains profs ont oubliés qu'ils ont étés jeunes ... et étudiants.


Julie cuisine aussi 23/04/2009 22:24

et en plus quand on est étudiant à Paul Va c'est encore moins simple ...

La Brune 24/04/2009 14:48


Paul Va est un monde à part ...


Gossip Boy 17/04/2009 11:39

Coucou La Brune, RRRR Over-blog me soule, ça fait 4 fois que j'écris mon message et il publie au lieu d'aller à la ligne. Je voulais dire (avent qu'OB me prenne la tête lol) que tous les étudiants ne peuvent pas travailler. Avec mes horaires de cours, il était impossible de trouver un job. Bisous, bisous, XO Gossip Boy.

La Brune 18/04/2009 09:17


C'est dans ce cas là que ces étudiants devront laisser tomber leurs études ...


Miss+Cz 17/04/2009 09:59

hey j'avais pas terminé... c'est vrai que ce n'est pas simple d'être étudiant qq fois, quand on doit se battre entre les cours et la compétition pendant les partiels et notre budget ultra serré et bien tu sais quoi, maintenant que je travaille, que je suis maman je suis fière de tous ces moments passés, je sais que mes diplômes je ne les dois qu'à moi et moi seule

La Brune 18/04/2009 09:23


Je retire aussi une certaine fierté de m'être assumée seule tout ce temps. Bien que j'avais la "chance" d'être boursière au dernier échelon et que ça me permettait
d'avoir quelque revenu.