Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 14:06

J’ai toujours cru que je n’avais aucune vocation et aucun désir d’univers professionnel précis mais je dois me rendre à l’évidence, un désir j’en ai un : travailler avec les animaux.

J’aurais pu répondre un truc sexy à paillettes mais non : je pense que je me sentirai bien vivante et heureuse le jour où je pourrais faire quelque chose d’utile pour les sacs à puce tout crottés abandonnés par leurs gros connards de maître.

Oui oui : "gros connards".

Je trouve tous les animaux mignons. Même ceux avec les poils collés et leur yeux amochés qui sont mignons si on a de l’imagination. Les animaux je les aime mais je n’avais jusqu’à aujourd’hui pas l’once d’un courage pour me confronter à la détresse animale. Je ferme les yeux et je me bouche les oreilles lorsqu’un animal est susceptible de mourir dans un film, demandant à mon brun de me tapoter le bras quand je pourrais les rouvrir.

Je suis une mauviette.

Quand je vois un chat ou un chien seul dans la rue je lui invente toujours une belle histoire qui fait qu’il est la par choix et très heureux. Un chat est maigre et sale dans la rue ? Oh c’est qu’il est marginal et qu’il préfère vivre dehors.  C’est naze. Mais ça m’évite d’y penser et me donne un peu de contenance quand je suis en train de la perdre. J’étais encore en train de m’inventer une histoire rocambolesques à propos d’un chat errant en bas de chez nous quand me brun me regarde en soufflant.

"Arrête !"
?!?
"Tu m’énerves avec tes jérémiades à la con, tu dis que tu aimes les animaux alors fonce."

Il me parle comme ça parfois mon brun. C’est vrai que la seule fois où j’ai fait quelque chose pour un animal c’est quand j’ai sauvé mon deuxième d’une expédition pour la SPA et arrêter de manger du boeuf et de l'agneau. Rien d’autre monsieur l’agent.

Il faut que j’utilise ce que je ressens dans le ventre pour faire quelque chose de bien au lien de fuir dans un monde Disney où les animaux parlent et sont heureux. Je n’ai absolument aucune idée de par quel bout je vais prendre tout ça. Commencer à faire du bénévolat dans une association sans doute à côté de mon travail (que je n’ai pas encore trouvé).

Je suis venu à Montréal pour changer de vie alors il serait temps que je m’y mette non ?

Et puis si je peux faire équipe avec Rocco...

 

 

 

roccofake.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Julie 04/08/2011 21:18


Idées d'actions en vrac :

- boycotter les produits cosmétiques testés sur animaux (même si la législation européenne évolue certains tests sont encore autorisés). Pour trouver la liste des marques non testées sur animaux,
il suffit de faire une recherche sur Google. Sinon, il y en a une là :
http://www.protection-des-animaux.org/produits/non-testes.php

- signer des pétitions. Par exemple, sur le site de One Voice (www.one-voice.fr)

- cliquer pour les animaux sur www.actuanimaux.com
Grâce à un système de sponsors, ce site reverse de l'argent à des associations.

- parrainer un animal dans un refuge. On envoie de l'argent tous les mois (ou à une fréquence que l'on choisit) et on reçoit des nouvelles de sn petit "filleul" régulièrement ! Je sais que
l'association Sauve propose ce système, de même que beaucoup de refuges.

- consommer des oeufs de poule élevées en plein air et se renseigner d'une manière générale sur l'impact en terme de souffrance animale de ce que l'on achète : www.pmaf.org pour plus d'infos.

En tout cas, je trouve ton envie d'aider les animaux super !


La Brune 09/09/2011 01:36



Merci pour tous ces conseils. C'est vrai qu'il y a plein de petites choses à faire tous les jours pour aider les animaux. C'est pas facile de tout faire mais
j'essaie :)



syl 17/07/2011 18:35


erreur de touches. Lire "une sortie de fourrière peut tourner autour de 70 à 80 euros (pas 780 quand meme!)mais pour ce prix l'animal est parfois tatoué et vacciné.
Sortir un animal de certaines fourrières surpeuplées après lui avoir trouvé une famille d'accueil peut lui sauver la vie.


syl 17/07/2011 18:31


Sauver des animaux? c'est tout simple: embarquement
immédiat sur le site de sauvetage Rescue. (demander à un moteur de recherche, il trouvera. Rescue est un site d'aide à la détresse des animaux abandonnés par des c(grrr). Plusieurs rubriques:
extreme urgence, certaines fourrières ne dépassent pas le délai légal de 8 jours de garde de l'animal trouvé. Après? couic. En ce moment il y aaussi beaucoup de particuliers qui assomment leurs
chatons d'une n-ième portée de leur chatte pas stérilisée. Et ensuite?
Eh bien beaucop de manières d'aider: vous pouvez vous proposer comme adoptante, c'est un engagement à long terme, mais en plus court terme il y a famille d'accueil..ou alors co-voitureuse, un truc
possible si vous aimez voir du pays, exemple un chien risque sa vie dans le Pas de Calais. Il a trouvé une famille d'accueil dans le Var mais la personne n'est pas motorisée. La solution? se
proposer comme co-voitureuse (les frais de co-voiturage sont parfois remboursés)...une autre solution encore: envoyer un peu d'argent. Une sortie de fourrière peut tourner autour de 70 ou 780
euros...et puis il y a le chat ou le chien qui a été trouvé accidenté et nécessite parfois une opération coûteuse mais les associations et refuges sont pauvres . Il suffit qu'une dizaine de
personnes mettent chacune 5 euros dans une sortie de fourrière ou dans un sos soin vétérinaire et un animal peut etre sauvé.
Voilà quelques façons d'aider les animaux.

Sinon vous pouvez etre bénévole dans un refuge. Promener un chien c'est toujours un rayon de soleil dans son existence. Entrer dans une chatterie et caresser un chat le resociabilise et le rend
adoptable. Renseignez vous. Certains refuges n'exigent pas des horaires de bureau.
Par exemple chez nous en Côte d'Or à Messigny la présidente estime que de nombreux bénévoles qui viennent quand ils ont le temps mais y mettent alors tout leur coeur ce n'est pas pire qu'une infime
poignée de bénévoles s'engageant à oeuvrer à heures fixes.
Et enfin essayez de participer aux journées portes ouvertes, collectes etc des refuges de votre région.
Voilà quelques trucs qui aident beaucoup les animaux.


La Brune 09/09/2011 01:38



Je viens de commencer le bénévolat dans un refuge... merci beaucoup pour vos conseils :)



T. 14/07/2011 16:04


Il me semble avoir vu que le chenil de Rosemont-petite-Patrie cherchait des bénévoles. Ca pourrait être un bon commencement?


La Brune 09/09/2011 01:40



J'y suis enfin devenue bénévole dans un refuge à Rosemont. La meilleure décision depuis longtemps !