Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 23:32

Je viens d’avoir 30 ans. J’aime bien faire des bilans. Quand je fais le ménage, je fais à chaque fois un bilan à mi-parcours de ce que j’ai fait (chiottes, salle de bain, cuisine) et de ce qu’il me reste à faire (lessive, repassage, vider le lave-vaisselle). Là où certains se décourageraient du travail qu’il reste à faire je me félicite plutôt du travail accompli.

Alors à 30 ans je me félicite de quoi?

Je me félicite de m’impliquer réellement pour la cause animale. Du ramassage de crottes dans les litières du refuge, à mon implication au comité de commination de celui-ci, je me bats comme je peux pour faire évoluer la situation des chats abandonnés ainsi que le bien-être des bénévoles. Il y a un travail colossal à faire mais on tient le bon bout.

Je me félicite de me contrefoutre de passer pour une dame aux chats.

Je me félicite d’être une bonne travailleuse, d’aller au travail avec le sourire et de faire mes tâches du mieux possible, depuis mon premier job.

Je me félicite d’avoir fait mon grand trou à Montréal avec un beau et grand appart, des amis géniaux et un compte en banque plus jamais en dessous de 0.

Je me félicite d’être toujours avec le  brun qui m’a arrachée à Barcelone.

Je me félicite de mon parcours et si je pouvais taper dans la main de mon moi de 21 ans qui vendait des fiches de cuisines par téléphone, ou à mon moi de 26 ans qui refermait des attaches de soutien-gorge sur des poitrines pas toujours bien jeunes, je me dirais « t’inquiètes, tout cela va te servir un jour ». Car oui, toutes mes expériences me servent aujourd’hui, j’y reviendrais plus tard.

Je me félicite également d’avoir un métabolisme me permettant de m’empiffrer comme j’aime le faire tout en continuant à rentrer dans mes pantalons de jeune fille.

Je me félicite de tout le chemin parcouru et je ne me décourage pas de celui qu’il reste à faire. Allez, je termine avec la psychologie de comptoir :

Je ne me décourage pas quand je me dis qu’à mon âge certains sont déjà parents, mariés, proprios.

Je ne me décourage pas quand je pense que je n’ai pas envie de me marier ni d’être proprio.

Je ne me décourage pas de ne pas arriver à mettre de côté pour la retraite.

Je ne me décourage pas de dépenser jusqu’à mon dernier dollars pour profiter du moment présent. (Le moment présent étant souvent une bière à proximité d’un babyfoot, ma nouvelle passion)

Je ne me décourage pas d’avoir encore une date de fin sur le permis de travail dans mon passeport.

Je ne me décourage pas d’avoir encore un travail temporaire.

Donc à 30 ans j’aime ma situation actuelle et pourvu que ça dure !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Brune - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

dcjo 25/11/2012 21:00

30 ans et une semaine, j'espère que le bilan est toujours aussi optimiste.Félicitations pour ces réussites et puis merci d'aider certains à relativiser des objectifs pas encore atteints.

rocepe 22/11/2012 22:22

Je ne te féliciterais pas de faire un bilan "à mi-vie". Seulement d'avoir retrouvé ton blog, comme quoi le ménage a parfois du bon ;-)

Mélanie 22/11/2012 16:19

N'oublie pas de passer claquer le dos de la "toi de 16 ans" en lui disant ne t'inquiète pas, tu trouveras le moyen d'aller boire des bières en terrasse loin, loin d'ici et rencontrer des mecs
mieux, mieux qu'ici ;-)
Gros bisous

Ju 20/11/2012 17:11

Enfin de retour :-)