Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 07:54

5h : Je suis stressée. Moi. Ce n’est pas vraiment mon genre. En cette heure si matinale deux options s’offrent à moi : regarder la rediffusion du  "miracle de l’amour" sur le câble et arriver à l’entretien avec des cernes astronomique, ou bien tourner en rond dans mon lit et arriver à l’entretien avec des cernes phénoménales. J’opte pour l’option la plus sage.

8h : Le son agressif de mon réveil me sort de ma léthargie pour m’envoyer à la douche. Je m’habille, délaisse le jean pour une jupe courte.

8h40 : Arrivée à la station de vélo je regrette mon choix vestimentaire.

9h10 : Après avoir redonné du cœur à l’ouvrage à tous les gars du chantier se trouvant sur mon passage, je pose mon vélo sur la borne la plus proche. Il y a de la place : la chance est avec moi.

9h20 : J’arrive avec 10 minutes d’avance et je m’assoie à côté d’une fille qui est visiblement là pour les mêmes raisons. Et mieux habillée. On nous informe que le président de la commission de sélection a du retard et que donc nous passerions avec du retard. Un rapide calcul dans ma tête me fit comprendre que si je conservais mon rôle de seconde dans la liste de passage j’arriverais en retard à mon travail.

9h30 : Après moultes négociations, la jeune fille mieux habillée me laisse passer devant.

9h40 : Le président de la commission de sélection arrive enfin.

9h45 : Je monte à l'étage où se trouve le bureau. Je transpire. Je rentre dans l’arène où m’attendent les trois membres du jury. Je transpire.

9h50 : Je ressors de l’arène.

9h52 : Je remonte sur mon vélo, redonne du baume aux cœurs aux gars du chantier qui aime les jupes courtes sur des vélos et arrive à l’heure au travail.

Tout cela pour 5 petites minutes.
5 minutes pour m’expliquer qu’ils cherchent à constituer une liste de remplaçant disponibles si un jour quelqu’un se met en arrêt maladie.
5 minutes pour me dire qu’ils me connaissent déjà et qu’ils n’avaient pas de question à me poser en plus.


La liste de chair-à-travail-au-cas-où à été constituée. Je suis en première position.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

flo 08/05/2009 11:44

On est parfois pris pour un vrai numéro, alors number one sur la liste des remplaçant(e)s ! lol

Miss Cz 31/03/2009 13:31

5 minutes d'entretien et rien de certain... quel monté de stress pour si peu de temps
en même temps il faut voir le côté positif, les recruteurs de connaissent, ils savent que tu veux bosser pour eux, ils voient en toi quelqu'un de motiver
c'est sûr que quitter un emploi pour un autre plus précaire c'est pas top

La Brune 31/03/2009 13:50


Oui c'est ce pour quoi j'y suis allée en partie, c'était important de leur rappeler que j'existe. Même si au fond y a rien de sûr et que j'ai dû constituer un dossier
en béton pour prétendre postuler.


Gossip Boy 31/03/2009 09:55

Coucou La Brune,

Je trouve ça vraiment nul de faire déplacer les gens pour si peu : 5 minutes c'est vraiment du foutage de gueule, pour ça ils auraient pu faire un entretien téléphonique (c'est plus humain je trouve), et puis surtout que c'est seulement pour constituer une liste de "roues de secours" dans l'éventualité d'un hypothétique remplacement.

On va vraiment droit dans le mur avec ce genre d'attitude.

Je ne sais pas pour toi, mais moi ça m'aurait vraiment collé les nerfs de perdre mon temps pour ça.

Bisous, bisous,

XO

Gossip Boy.

La Brune 31/03/2009 10:45


Faut pas croire, je suis contente de savoir qu'ils m'appelleront si ils ont besoin. C'est sur que c'est dur de combiner cela avec un boulot si petit soit-il mais si
ils me propose un remplacement de 3 ou 4 mois ça m'irait très bien car ça apporte plus de sous et beaucoup plus de perspectives.


lora 30/03/2009 19:49

j'étais dans le même état quand j'ai commencé à chercher du travail pour l'été. On angoisse, on a les mains moites, et finalement on tombe sur qq chose d'imprévu : une personne bizarre, une attente différente et ça se termine aussi parfois bcp plus vite que prévu.
Mais je me sens mal quand même après, avec une impression de bizarrerie.

La Brune 31/03/2009 10:47


C'est dur de devoir se "vendre" plusieurs fois par jours. Je pense que c'est une angoisse et un stress qui ne passe jamais.


Line 30/03/2009 18:04

Je crois que les gens perdent la tête. Effectivement tt le monde sait que les remplacements d'une semaine une fois par an, ca fait vivre une personne.
Evidemment , ils se sont bien gardés de te le dire avant l'entretien..

La Brune 31/03/2009 10:48


Ou alors je l'avais mal compris sur l'annonce. Je savais que le poste à pourvoir était pour remplacer quelqu'un mais ce n'était pas interessant pour moi car la
personne pouvait revenir d'un moment à l'autre.